Renforcer le pouvoir d’achat – alléger les primes d’assurance ! 

Les primes d’assurance maladie représentent une charge de plus en plus lourde pour de nombreuses familles et personnes seules. Alors que les salaires et les rentes sont restés stables depuis des années, les primes d’assurance maladie ont doublé au cours des 20 dernières années. Et la situation s’aggrave : un choc massif des primes menace l’année prochaine. Il est donc urgent d’agir et de protéger le pouvoir d’achat. Avec l’initiative pour l’allègement des primes, nous veillons à ce qu’aucun ménage ne doive consacrer plus de 10% de son revenu disponible aux primes d’assurance maladie. Cela a également un sens du point de vue économique, car cela permet aux gens de s’offrir un souper dans un restaurant ou une sortie au cinéma.

L’initiative

Amortir le choc des primes.

L’année prochaine, les primes devraient augmenter comme jamais depuis près de 20 ans. Dans la situation actuelle, avec une inflation en hausse, cela posera un problème existentiel à de nombreuses familles et personnes seules. L’initiative pour l’allègement des primes nous permettra de maîtriser à long terme cette situation insupportable.

Renforcer le pouvoir d’achat.

Le pouvoir d’achat de nombreuses familles et de ménages indivi-duels est de plus en plus sous pression. En effet, alors que les salaires et les rentes stagnent, les prix de l’énergie et les loyers augmentent et l’inflation rend la vie de plus en plus chère. La situati-on s’aggrave encore en raison du choc des primes qui menace l’année prochaine. Avec toujours moins d’argent dans leur porte-monnaie, de plus en plus de personnes ne peuvent plus se per-mettre de souper dans un restaurant de quartier ou d’aller au cinéma avec leurs enfants. Avec l’initiative d’allègement des primes, nous pouvons stabiliser le pouvoir d’achat. C’est pertinent d’un point de vue économique.

Une solution pragmatique à un problèmme reconnu.

De la gauche à la droite, tout le monde reconnaît que l’explosion des primes est un problème majeur. L’initiative pour l’allègement des primes offre une solution pragmatique : le système de réduction des primes étant solidement ancré dans les cantons, l’initiative peut être mise en œuvre de manière simple et non bureaucratique. L’initiative n’entraîne pas de modification complexe du système de santé, mais soulage directement les bas et moyens revenus.

Les primes par tête deviennent de plus en plus problématiques.

Lors de l’introduction de l’assurance maladie obligatoire, les partis de droite ont promis que la charge des primes ne serait pas trop élevée pour les ménages à revenus moyens et faibles. Aujourd’hui, ils ne veulent plus se souvenir de cette promesse. Avec l’initiative sur l’allègement des primes, le modèle de l’assurance-maladie obligatoire redevient socialement acceptable, car personne ne doit consacrer plus de dix pour cent de son revenu au paiement des primes.

Faits et chiffres